Cabinet Paramédical Einstein
7, rue Albert Einstein
77420 CHAMPS-SUR-MARNE
Tel. : 01.60.17.08.64

Un espace pluridisciplinaire au service de votre reprise sportive

La Bronchiolite

Chaque hiver, l'épidémie de bronchiolite fait rage. De novembre à janvier, plus de 460 000 enfants sont touchés. Cette flambée hivernale provoque souvent l'inquiétude des parents. Pourtant il est possible de prévenir la contagion. Et si bébé est malade, savoir à qui s'adresser permet de ne pas se précipiter inutilement aux urgences.
    Gardes du Cabinet Enstein
  • Sam/Dim 20 et 21 nov. 2010 : 8h-19h
  • Sam/Dim 22 et 23 janv. 2011 : 8h-19h
  • Sam/Dim 29 et 30 janv. 2011 : 8h-19h
  • Sam/Dim 12 et 13 fév. 2011 : 8h-19h


Comment guérir la bronchiolite ?

Le traitement existe ! Il passe principalement par de la kinésithérapie respiratoire. Même si elle impressionne souvent, cette technique donne d'excellents résultats. Il faut simplement réagir tôt, et consulter son médecin ou pédiatre dès les premiers signes.

A quels nourrissons atteints de bronchiolite s'adressent la kiné respiratoire ?

La kinésithérapie respiratoire s'adresse à tous les nourrissons atteints de bronchiolite ou de bronchite entre 1 mois et 2 ans. Tous les kinésithérapeutes sont aptes à pratiquer ces techniques. Ainsi, elles sont le plus souvent réalisées en médecine de ville sauf dans les rares cas où le cadre hospitalier est préférable.

Les critères d'hospitalisation définis par l'Agence Nationale d'accréditation et d'évaluation en santé (Anaes) regroupent : un âge inférieur à 6 semaines, une altération importante de l'état de santé général, une gêne respiratoire importante, des antécédents de prématurité, de maladie cardiaque ou d'affection pulmonaire chronique, des troubles de l'hydratation…

Les techniques utilisées

Aujourd'hui, les techniques sont bien connues et ont fait l'objet de différentes recommandations. Désormais, les pratiques de clapping, de main vibrante, etc. sont totalement exclues.

Seules sont efficaces les actes visant à augmenter le flux expiratoire. Le but est d'évacuer les sécrétions en les faisant remonter le plus haut possible dans l'arbre bronchique et de les faire sortir via la bouche grâce à la respiration de l'enfant. La pression exercée sur le thorax et l'abdomen en phase expiratoire permet d'amener les sécrétions dans la trachée. Souvent impressionnante pour les parents, ces pressions s'exercent sur la cage thoracique du bébé, qui, à cet âge, est plus souple. Une fois dans la trachée, les sécrétions sont évacuées dans la bouche grâce à un réflexe de toux provoqué par une pression. Enfin, il suffit d'empêcher l'enfant de les avaler en facilitant l'expectoration.

Références majeures du Cabinet Paramédical Einstein

Cabinet Einstein créé et édité par Mickaël Méligne • © 2010 - Tous droits réservés